Pour nous contacter : 0596 63 53 04

contact@apmfaf-martinique.com

Médiation familiale en Martinique

La Médiation Familiale est un temps d'écoute, d'échanges et de négociation.
Elle vise à rétablir le lien entre deux personnes en conflit. Elle repose sur l'autonomie et la responsabilité des personnes.

Vous êtes en couple et votre séparation est difficile ? Vous êtes grand parents et souhaitez garder des liens avec vos petits enfants ? Contactez nous et venez nous voir.

L’ l’association pour la médiation familiale en Martinique permet :

  • D'identifier au mieux la source de leur litige,
  • De prendre en compte de manière très concrète les besoins de chacun,
  • De rechercher des solutions mutuellement acceptables,
  • De parvenir à un accord équitable et durable.

L'objectif prioritaire, en ce qui concerne les situations de rupture conjugale

  • Accompagner les parents dans l'exercice de leurs responsabilités parentales dans une période où ils sont fragilisés par le conflit,
  • Permettre aux enfants de rester en relation avec chacun de leurs deux parents et de restaurer le lien, y compris au-delà de la cellule familiale.
Médiation familiale

Qui est concerné ?

La médiation familiale s'adresse à toutes les personnes – quelle que soit leur forme d'union – concernées par une séparation ou un divorce.

Elle s'adresse également:

  • Aux parents/ jeunes majeurs, grands-parents/ parents/ petits enfants,
  • Aux familles recomposées, ayant à faire face à des conflits familiaux de nature organisationnelle,

… dans la perspective de maintenir ou de rétablir des liens familiaux.
Plus généralement, le recours à la médiation familiale est indiqué dans toutes les situations exposant les personnes à un risque de rupture (problèmes de succession…) et dans les conflits au sein de la famille, lorsque des désaccords se sont installés.

Qui est le Médiateur Familial ?

Médiation familiale

Le médiateur familial est un professionnel qualifié. Doté de compétences en psychologie, en sociologie et en droit, il est notamment formé à l'écoute et à la négociation entre les personnes.

Un diplôme d'Etat a été créé par décret le 3 Décembre 2003.

Le médiateur respecte des principes déontologiques, garantit un cadre sécurisant et observe une stricte confidentialité.

Il ne prend parti pour personne et ne juge pas. Son rôle est de faciliter la communication et de guider les échanges vers la recherche de solutions satisfaisantes pour toutes les parties concernées.

Il veille notamment à ce que l'intérêt des enfants soit privilégié.

Quand s'adresser au Médiateur Familial ?

On peut faire appel à un médiateur familial :

Médiation familiale
  • Avant ou pendant la séparation : « pour faire le point » et préparer ses conséquences.
  • Après la séparation : pour mettre en place les conditions d'exercice en commun de l'autorité parentale ou adapter des décisions antérieures.
  • A tout moment d'un conflit familial susceptible d'entraîner une rupture
  • Lorsqu'un conflit familial empêche à un parent de voir ses enfants ou à un grand-parent de voir ses petits-enfants.

Comment se déroule une Médiation Familiale ?

Médiation familiale

La médiation familiale repose sur la conduite d'entretiens avec les personnes.
Il y a d'abord un entretien d'information au cours duquel le médiateur familial présente les objectifs, le contenu et les thèmes qui vont être abordés. Chacun peut ainsi accepter ou refuser de s'engager dans une médiation familiale en toute connaissance de cause.

Le processus

Le ou les points qui seront abordés en médiation sont déterminés par les personnes en présence et le médiateur familial.
Le nombre d'entretiens est donc fonction des questions à négocier et de l'ampleur du litige.
Six à huit séances, d'une durée de 1h30 à 2h, peuvent être nécessaires.
Au terme de la médiation familiale, un projet d'entente est rédigé. Il synthétise les décisions prises durant tous les entretiens.

Ce document tient lieu d'engagement moral entre les personnes concernées qui peuvent le soumettre pour avis à leurs avocats et le présenter au Juge aux Affaires Familiales pour homologation.
Dans ce cas, l'accord a la même force exécutoire qu'un jugement.

Les exigences de la médiation familiale

Médiation familiale

Aucun processus ne peut s’engager sans que le médiateur familial ne soit assuré qu’il s’agit bien d’une démarche volontaire des participants ou acceptée par eux.

Le cadre légal et déontologique de la médiation familiale implique que le médiateur familial respecte les règles de confidentialité et d’impartialité.

Il ne peut être cité comme témoin. Il ne transmet aucun document relatif au contenu des entretiens et n’a pas à faire état des constatations ni des déclarations recueillies dans le cadre de la médiation familiale.

Lorsque la médiation familiale est ordonnée par un magistrat, le médiateur familial l’informe que des accords ont pu être réalisés ou non mais il ne remet la transcription de ces accords qu’aux parties elles-mêmes.

Combien ça coûte ?

Médiation familiale

Le service de médiation familiale de l’APMF/ AF étant conventionné, la participation financière demandée à chacune des personnes en fonction de ses ressources propres est calculée selon le barème élaboré par la Caisse Nationale d’Allocations Familiales.

Les séances d’information réalisées de façon collective ou individuelle sont gratuites.